SOMMAIRE
ARCHIVES PAR NUMEROS
CHERCHER DANS LE SITE

 


le 4/12/2004 21:30:19

Ma meuf est enceinte, elle s'est barrée avec un apo; en ce moment, y'a qu'des manifs de réformards; la Brigada a splitté; on m'a jeté de mon taf et j'ai fini mes T.I.G; ma bière est trop chaude; la CNT veut entrer au gouvernement et Marseille est en D2; je me suis fait taper par un punk; Monaco est champion de France, y'a un gars qui me dit que le PC est encore un parti révolutionnaire; j'ai une méchante gueule de bois; et à la télé, y'a que le Bigdil...
QUE LIRE DE BON ?

Lire la suite... | 10009 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:29:36

Interview des punk rockers stephanois.

Lire la suite... | 12302 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:28:52

Chroniques de skeuds.

Lire la suite... | 8854 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:28:22

Jeudi 8 juin, il est 11h et dans une heure, il faut aller chercher les camarades allemands de Revolution Times à l'aéroport de Roissy. En catastrophe, et avant le bouclage du zine, on fait une petite interview de notre pote red du Québec, Bertrand.

Lire la suite... | 5305 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:27:51

Lire la suite... | 15005 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:27:22

Thatcher parlait de les pendre, les nazillons du Kop de Boulogne fantasment sur eux, la presse écrit tout et (surtout) n'importe quoi sur eux, mais en réalité les "fameux" hooligans anglais sont bien moins caricaturaux que l'on peut le penser même si le nationalisme n'est jamais bien loin. Les "hools" du Royaume-Uni ne sont pas comme la plupart de leurs confrères européens surtout préoccupés par drapeaux et cotillons. Pendant des décennies, outre un soutien inconditionnel à leurs couleurs, les fans anglais étaient tout particulièrement motivés par le cassage de gueule du rival. Cette "coutume" devenant pratiquement un second sport national. Deuxième caractéristique typiquement britannique, un amour immodéré pour l'équipe aux trois lions, l'équipe nationale entraînant des débordements sur le continent. Rapide historique.

Lire la suite... | 8338 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:26:10

Lire la suite... | 6304 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:25:41

Pour tout ce qui concerne les prisonniers politiques, il existe une publication indispensable, c'est le bulletin mensuel de l'ABC Dijon. Disponible contre deux timbres à Maloka, BP 536, 21014 Dijon cedex.


Lire la suite... | 6557 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:25:09

Jeudi 20 mars, le Brigadistak Sound System passe à l'Elysée-Montmartre en première partie de… "Marcel et son orchestre". Y'à vraiment plus de respect! On tient une table de presse, Mokoka aussi, et c'est pas facile, manifestement, le public n'est pas venu pour les mêmes raisons que nous...Exemples: "l'album de Marcel? Non, désolé, on ne l'a pas ici, va au rayon épicerie, c'est à côté"; "C'est quoi ce truc, Fermachin quoi ?, Tortarkou ? ", certains passent près de la tonte...Enfin, à 19h30, nos lascars montent sur scène et nous enchaînent un excellent concert d'une heure et quart. Il est encore très tôt mais on préfère plier que subir Marcel, on s'achemine logiquement vers un rade du coin. D'autres emmènent le gars Fermin et le Spartak goûter les Kebabs du 18ème…

Lire la suite... | 9291 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:24:34

"Sous les pavés...", les communards ! Savais-tu, camarade lecteur, que les fantômes des communards tombés pour la révolution accompagnent nombre de tes périples parisiens... Lorsque, groupés sous les bannières rouges et noires, les CéNéTistes descendent sur République par Belleville, ils réinvestissent les lieux des combats les plus acharnés, des plus effroyables massacres de 1871. Quand, exceptionnellement, le RASH Paris s'accorde quelques verres à Ménilmontant, il côtoie le mur des fédérés. Voici une description de Paris que tu ne trouveras pas dans le guide du routard...

Lire la suite... | 7869 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:23:46

Brèves.

Lire la suite... | 3629 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:23:15

Dans Barricata #4 (toujours disponible), nous avons publié un premier dossier sur les FTP qui comprenait une lettre de Yves racontant les débuts de son parcours politique ainsi que le texte de revendication du groupe FTP de février 1996.
Pour ce numéro, Yves nous a envoyé la suite de son histoire. Il revient sur les années 1985-1986 à Marseille, années d'implantation du Front National dans cette ville. Nous avons également choisi de publier le deuxième texte de revendication des FTP, qui date de fin 1998.
Sinon, quoi de neuf ? William Ferrari a été libéré il y a plusieurs semaines contre une caution de 50 000 francs. Yves a changé de cellule, elle est plus spacieuse, mais ils sont deux à y "vivre". Sa nouvelle adresse est : Yves Peirat, écrou 116 055 X, Bat.D, 3ème étage, 213 chemin de Morgiou, 13009 Marseille. (Pensez à écrire, ça fait toujours plaisir de recevoir des nouvelles de l'extérieur). Il a enfin obtenu le droit de faire un stage d'informatique puisque son dossier est fermé. Il a aussi "gagné" une cinquième inculpation au mois de mars dernier pour le plasticage de la permanence FN des Quartiers Nord. L'administration pénitentiaire ne le malmène pas trop parce qu'il bénéficie d'un assez large soutien. Bref, le procès se prépare doucement, il devrait avoir lieu à l'automne prochain. D'ici là, Yves a toujours et plus que jamais besoin de soutien, il a aussi besoin de fric pour payer les avocats, pour vivre en taule où l'on n'est rien sans thunes, donc organisez des concerts, des débats, mais bougez vous !!!
Si vous voulez en savoir plus, écrivez au SRA, 21ter rue Voltaire, 75011 Paris.

Lire la suite... | 19034 octets en plus | Commentaires ?

le 4/12/2004 21:22:16

Pendant 26 numéros, de juillet 1997 à janvier 2000, Unity Rockers, le fanzine "Ska, Reggae, Soul et Luttes Sociales" a sévi. Il affichait sur sa couverture un magnifique: "Apolitiques de tous les pays, fuyez nous". Rencontre avec une partie des rédacteurs.

Lire la suite... | 10010 octets en plus | Commentaires ?

ARTDESIGN BY NLH$(tm)
 no copyright - reproduction vivement conseillée, en citant la source.