Redskin Net NONO RUDE DOODLE HOOLIGAN

Date 4/12/2004 18:13:27 | Sujet : #01 - mai 1999

Internet, c'est vraiment bien, un bel outil, sauf quand ça vire à la censure, on pense à Altern... Pour nous, mais malheureusement pour les fafs aussi, cela permet de communiquer par delà les milliers de kilomètres. Avec ce numéro 1 du zine, on inaugure une série de présentation des sites sur lesquels le redskin qui se respecte se doit d'aller. Dans le prochain numéro, on présentera le beau site du RASH USA. Mais, pour l'heure, place à l'incontournable, place au site de Nono. Ce site est très "médiatisé" depuis quelques temps, "No Pasaran", puis "Unity Rockers" l'ont déjà présenté. Pour ceux qui n'ont pas encore compris, on en remet une louche !
Le site de Nono (www.multimania.com/artnono ou e-mail : artnono@multimania.com) est un site assez énorme sur lequel on peut passer des heures. Mieux vaut savoir ce qu'on va y chercher. En plus, ce site, et ça c'est vraiment bien, est remis à jour de façon régulière, plus ou moins deux fois par semaine. Il est divisé en six grandes parties : "Nono art gallery", "expression anarchiste", "culture skinhead", "libre forum", "bonnes adresses", et "livre d'or".

Dans la Galerie d'art, Nono propose ses BD, ses "gribouillis". Plusieurs dessins ont été publiés dans le Monde Libertaire, car manifestement, Nono est à la FA (certains "orthodoxes" doivent apprécier modérément le drapeau rouge et noir pour la FA...).
Ses dessins, on les aime tellement qu'on lui en a piqué quelques uns pour le zine. Ils ont le mérite d'être politiquement très clairs, les barricades, il est vrai, n'ont que deux côtés.

En "expression anarchiste", Nono propose la lecture de grands classiques comme Proudhon (celui-là, on l'aime ou on l'aime pas... mais personellement, j'ai un peu de mal avec ce type vraiment trop antisémite, trop misogyne, trop raciste pour moi, je sais c'est réducteur mais...) ou Makhno. On peut aussi lire des articles récents tirés du Monde Libertaire. Sa bibliothèque anar est sympa, il manque quand même notre camarade Daniel Guérin, dont des extraits de A la recherche du communisme libertaire auraient leur place.
Chapeau bas par contre pour les reproduction d'affiches ou pour les photos de la guerre d'Espagne qui foisonnent sur le site. Un régal pour les yeux.

Venons-en à ce qui nous intéresse le plus ici, la rubrique skinhead, et elle est conséquente. Nono est "skin et fier de l'être", il nous a gâté. Tout commence par un historique solide, avec dessins à l'appui. On le recommande fortement aux nouveaux venus chez les cheveux courts. Tout ça nous rappelle une brochure intitulée "Skinheads, la vérité" réalisée par le SHARP Toulouse. Nono présente les boneheads en quelques pages, et sérieusement, toutes les orgas antiracistes devraient se procurer ces cinq feuilles. L'historique est clair, les "Hammerskins" et "Blood and Honour" ont leur sale place, mais c'est surtout la présentation des symboles fafs (croix celtique, croix afrikaaner, chiffre 88, signes runiques) qui calme vraiment. Plus que tout, ce qui me "scie", c'est de voir les pochettes de tous les albums RAC ("Rock against communism") reproduites comme si on pouvait se les procurer partout. D'où sort-il les pochettes de "Fraction Hexagone", de "Vae Victis" ou "In Memoriam" ???

En musique, c'est peut-être un peu faible, et on pourrait discuter les choix de Skarface, etc. Depuis le 9 mai, la Brigada Flores Magon a trois chansons sur le site, mais "Aux Barricades", qui y était avant n'y est plus. D'accord, ce morceau est vieux, ils l'ont enregistré au Chili, mais il est sympa.
Dans un autre style, on trouvera des tas de chants révolutionnaires, de chants de luttes, avec les textes, et parfois des interprétations qui ont des décennies. Le bonheur ! Les nostalgiques de l'URSS ne trouveront rien ici.

Ce qu'on aime sur le site de Nono, c'est le livre d'or. Divisé en deux parties "amour" et "haine", on s'amuse à lire les conneries habituelles des skins apolitiques, et à repérer les passages des redskins sur le net. Redskin isolé, tu n'es plus seul, Internet t'offre le moyen de contacter tes pairs.

Enfin, depuis le début de l'article, on écrit des banalités. Rien ne sert de parler, tous à vos claviers ! Pour nous, c'est le meilleur site de France. Allez voir pourquoi !



Cet article vient de BARRICATA
http://contre.propagande.org/pravda

The URL for this story is:
http://contre.propagande.org/pravda/article.php?storyid=2